Les petits espaces – Partie 23.

Salut P-A.

Quelques jours de repos. Loin. Terminé.

Chemin du retour soul. Dansant. Avec Britt, mais sans Britt.

313 minutes.

Retour à la normalité.

Petits espaces comblés. Petits espaces saisis. Grand espace à venir. Avenir.

Sept items dans la boîte à lettres.

Deux comptes. Deux promotions. Trois lettres.

La première.

«Je t’ai attendu pendant 60 minutes, hier, au parc. Tu ne t’es jamais présenté. Est-ce que tout est parfait de ton côté? Pourquoi me fais-tu subir cela? J’aimerais te revoir, mais j’ai l’impression que tu t’amuses avec moi. Dis-moi les vraies choses. M.»

La deuxième. Crush.

«Mon PA-rapluie.

Comment vas-tu?

Merci infiniment pour la petite ballerine. Elle est magnifique et elle me portera chance dans ces moments difficiles. Es-tu toujours attentionné de la sorte? C’est d’ailleurs un surnom splendide que tu m’as attribué. Je l’aime beaucoup et je veux le garder, longtemps.

Ce sont les jours les plus durs depuis que je suis ici. La patience est disparue complètement. Il faut que je sorte rapidement. Docteur Duval est passé ce matin et il s’est fait rassurant, pour une fois. Il m’a promis que je ne serais plus ici dans 13 jours, au plus tard. J’espère qu’il dit vrai, cette-fois, car une évasion se préparera, sinon. Oui, ça se peut. Ne ris pas.

La première chose que je ferai en sortant d’ici sera une activité avec mes enfants. Ensuite, j’irai te voir, pour prendre ta main en vrai.

En attendant, efficacité-surdité. On avance.

C’est très bizarre que tu accompagnes une Natalia à son gala de méritas. Je ne pense qu’à ça depuis hier. P-A, je crois que tu enseignes le français à ma fille depuis quelques semaines. Le monde est petit. C’est une phrase clichée, mais tellement appropriée parfois. Wow.

Je ne pourrai pas y être pour des raisons évidentes, mais j’opterais pour les vêtements plus classiques. Applaudis pour deux personnes. Prends des photos, aussi. C’est un moment spécial pour elle après toutes ces heures d’efforts. Je suis tellement fière d’elle. Merci beaucoup à toi pour ton aide. Elle me disait que le monsieur était gentil et patient, mais comme les séances se déroulent à l’école, je n’en savais pas plus.

Ça me fait tout drôle que tu y sois, sans moi. Son géniteur devrait y être.

«Les trois Shak» seront réunies à nouveau ce soir. J’ai bien hâte de les revoir.

À très vite,

Britt. Xx.

P.S. C’est normal tu crois que je passe moins de temps sur les réseaux sociaux depuis que je suis ici? J’ai perdu l’intérêt. On change, j’imagine.»

La troisième. Et dernière.

«Pierre-Alexandre. Tu as toujours été un bon employé. Je t’ai beaucoup apprécié, mais nous avions une entente il me semble. Pourquoi as-tu décidé de bousiller mon couple de la sorte? Ça n’en restera pas là. Je me vengerai.»

Ça sent les champignons.

J’ai des lunettes roses, donc pas de problème.

À bientôt.

P-A.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s