Les petits espaces – Partie 25.

Salut P-A.

C’est une journée stressante dans une semaine satisfaisante. Britt qui sera libre dans quelques jours. «Cartes-Alexandre» qui ouvrira ses portes dans quelques jours. Marianne qui fait aller mes neurones plus vite qu’habituellement.

Longues hésitations. Message recommencé. Plusieurs fois. Finalité :

«Marianne.

Tu as raison, je n’ai pas été tout à fait transparent avec toi. J’ai beaucoup de difficulté à arrêter de penser à toi. J’essaie, pourtant. Je repousse ce moment où mes yeux recroiseront les tiens. J’ai peur pour mon cœur. Mon petit cœur fragilisé par ton départ. Donne-moi une dernière chance et invite-moi chez toi vendredi prochain. Dans 11 jours, je trouverai la force nécessaire. Fais attention à toi, d’accord? Tu me manques.

P-A.»

Décompte final amorcé.

Changement de chandail. Gel dans les cheveux. Courrier. Oui.

Crush.

«Mon parapluie.

Tu m’écris tant de belles choses. Je relis tes lettres un nombre incalculable de fois. C’est très joli ce que tu m’écris, merci beaucoup.

Tu es un ange; un ange charmeur.

Mélanie commence à être épuisée. Je le sens. Elle ne me le dira pas, car elle m’apprécie beaucoup et ne veut pas que je m’en fasse pour elle, mais s’occuper de deux enfants qui ne sont pas les siens pendant tant de semaines relève de l’exploit.

Elle est fantastique.

Je me sens mieux. Il ne reste qu’onze jours avant que je puisse sortir de ce lieu infecté de microbes. Je sens la fin approchée et je suis très heureuse. Tu y seras, promis?

Natalia rayonne depuis son méritas. Elle est venue me le montrer tantôt. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sent bonne dans quelque chose et ça n’a pas de prix de la voir ainsi.

Merci tellement, P-A.

J’attends toujours ta photo. Ne m’oublie pas.

Je m’en rappellerai pour l’évasion. C’est excitant, tout ça.

Ta dépositrice. Xxx.

P.S. Je prendrais bien une compilation musicale volume deux, question de passer les derniers jours ici à danser. Je dis ça au hasard, comme ça.»

Probabilité d’avoir une journée occupée dans 11 jours : 100%.

Probabilité de décevoir quelqu’un dans 11 jours : 100%.

Probabilité de demander de l’aide à Cirano et Pacino : 100%.

Probabilité d’écouter les conseils de Pacino : 0%.

Vibration. Téléphone.

«Salut Pierre-Alexandre.

J’ai trouvé tout ce que tu m’as demandé sur ton Gonzales.

Ce sera dans ta boîte à lettres demain matin, sur une clé USB.

Tu m’en dois une.

Marc.»

Il y a encore des gens serviables dans ce bas-monde. Heureusement.

Préparation de ma dernière carte de «Souhaits etc.». Je l’avais gardé. Au cas.

Pour demain soir. Prête à être rédigée.

Je me demande ce que fait Brittany.

«À chaque fois que je me demandais ce que faisais Roxane, je lui écrivais des vers. Il y a tellement de prose que Roxane n’a jamais eu la chance de lire. Écris à ta Brittany, P-A. Je t’ai rarement vu aussi heureux. L’écriture rapproche les gens.»

C’est l’heure de partir. Présentation de Julie. Pour la première fois. Chez Oli. Sans M. Sans Britt. À trois.

À bientôt.

P-A.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s